Périscope est né de discussions et de rencontres, de l'envie partagée d'interroger conjointement la création collective et le monde contemporain, de la conscience que le commun est quelque chose qui ne va pas de soi et que c'est à nous d'inventer une réponse à notre besoin d'être ensemble.

Avec, dans le désordre, quelques désirs : questionner la création, le travail et la vie commune, le faire dans une structure participative, aussi horizontale que possible, et proposer des façons moins individualistes d'appréhender l'art et la photographie.